COVID-19

La Corée du Sud dévoile une cinquième rallonge budgétaire de 8,5 milliards de dollars pour aider les PME et travailleurs en difficultés

Le Ministère de l’Economie et des Finances sud-coréen a dévoilé le 29 décembre 2020 sa cinquième rallonge budgétaire de près de 9,3 trillions de wons.

Le gouvernement sud-coréen a annoncé, via le vice-premier ministre et ministre de l’Economie et des Finances Hong Nam-Ki, une cinquième rallonge budgétaire à destination des petites et moyennes entreprises (PME) et travailleurs en situation de chômage, du fait de la crise. Plus de la moitié du montant devrait servir à financer les aides directes aux petites entreprises, travailleurs à temps partiel, chauffeurs de taxis et indépendants. D’après le ministère des finances, près de 5,8 millions de personnes devraient ainsi bénéficier de ces aides directes à compter du 11 janvier 2021.

Revenu dans les détails sur le plan de relance, Hong Nam-Ki a tenu à en préciser la répartition et les modes de financement dans une présentation officielle à la presse coréenne.

Sur les 9 300 milliards de wons prévus par le plan, 5 600 milliards seront destinés aux entreprises et travailleurs touchés par les mesures de distanciation sociale, mises en œuvre en réponse de la crise sanitaire. Ces aides directes constituent la part principale du plan de relance. Pour le reste, 2 900 milliards seront versés aux secteurs et individus « sévèrement touchés » par la crise, et 800 milliards de wons viendront en appui du « renforcement des mesures de prévention sanitaire ».

Ce budget supplémentaire, plus important que le précédent d’un montant de 7.8 trillions de wons, est le bienvenu, alors que les PME sud-coréennes font face à de grandes difficultés économiques. Le plan annoncé prévoit un allègement en espèces d’une valeur de 4 100 milliards de wons pour près de 2,8 millions de petites entreprises, avec des allègements variant de 1 à 3 millions de wons par entreprise, selon le degré de pertes. Viendront s’y ajouter des prêts à faible taux d’intérêts et un système de garantie de crédit pour les entreprises concernées.

Le gouvernement viendra par ailleurs à hauteur de 1000 milliards de wons en soutien des petites entreprises et PME, y compris des programmes visant à promouvoir le réemploi des travailleurs après la crise.

Comme l’a rappellé le ministre et vice-premier ministre Hong Nam-Ki, le plus important pour le gouvernement est de « fournir cette aide à temps », alors que la pression économique se fait de plus en plus insoutenable pour les PME, inquiétées par l’annonce de nouvelles mesures sanitaires mi-décembre. Le gouvernement sud-coréen s’est fixé pour objectif de commencer les versements des aides le 11 janvier 2021, et d’atteindre 90% de bénéficiaires sur la totalité des personnes et entités éligibles avant les vacances du nouvel an lunaire (12 février 2021).

 

Voir le communiqué du MOEF pour plus d'informations: https://english.moef.go.kr/pc/selectTbPressCenterDtl.do?boardCd=N0001&seq=5041 

Evénements

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin