Interview  •  Portraits

Rencontre avec Laurent Wauquiez sur les ambitions d’Auvergne-Rhône-Alpes en Corée du Sud

Rencontre avec Laurent Wauquiez sur les ambitions d’Auvergne-Rhône-Alpes en Corée du Sud

Pour la 31e édition du Gala de la FKCCI, nous avons eu le plaisir d’accueillir pour la première fois la Région Auvergne-Rhône-Alpes comme invitée d’honneur. Son actuel président et ancien ministre français, Laurent Wauquiez, nous confie sa vision de la politique régionale et ses objectifs au Pays du matin calme.

1) Auvergne-Rhône-Alpes est la deuxième région la plus riche de France après l'Île-de-France. Quelles sont les orientations et les actions concrètes que vous souhaitez mettre en œuvre pour l'orientation générale et le développement de votre Région ?

Nous sommes une région dynamique économiquement, attractive sur le plan touristique et en pointe dans plusieurs domaines d’avenir. Pour les années à venir, l’objectif est de préserver ces nombreux atouts et de les renforcer. Pour ce faire, nous nous appuyons tant sur l’innovation de nos chercheurs que sur la qualité de notre tissu économique et industriel. En mobilisant ces deux atouts, nous pouvons investir massivement sur des solutions d’avenir pour le développement de notre territoire : hydrogène vert, mobilités décarbonées, transition numérique, pratiques touristiques respectueuses de l’environnement. Notre objectif est de faire d’Auvergne-Rhône-Alpes un véritable modèle à suivre en France et en Europe pour relever les défis de notre époque. J’insiste également sur un point, toutes nos actions sont mises en œuvre avec un principe non négociable : l’équité entre nos territoires. Dans notre région, nos communes rurales reçoivent la même attention que nos grandes métropoles.

 

2) Quels atouts la région Auvergne-Rhône-Alpes offre-t-elle en termes de rayonnement à l'étranger ?

Ils sont nombreux ! Tout d’abord, nous sommes la grande région de la gastronomie avec notre capitale régionale, Lyon, qui est la ville de l’immense Paul Bocuse. Nous abritons également le premier domaine skiable du monde qui fait d’Auvergne-Rhône-Alpes la première destination mondiale pour le tourisme d’hiver. Enfin, nous occupons une place stratégique en Europe en étant dans le top cinq des régions les plus puissantes du continent ainsi que la plus attractive de l’Union européenne pour les investissements industriels étranger selon le baromètre EY.

3) Auvergne-Rhône-Alpes est l’invitée d’honneur du gala FKCCI 2022. Avez-vous des attentes particulières concernant les collaborations avec le Pays du matin calme ?

La Corée du Sud est un pays innovant qui s’est imposé comme un acteur majeur des nouvelles technologies au sein de l’économie mondiale. Nous avons en Auvergne-Rhône-Alpes de nombreuses pépites prêtes à se développer à l’international et je suis convaincu que ce déplacement permettra de nouer des contacts bénéfiques pour nos deux pays. Les coopérations ne sont pas qu’économiques et la venue de l’Orchestre national d’Auvergne le démontre. Il est l’un des représentants les plus emblématiques de l’excellence artistique de notre territoire et du patrimoine culturel de notre pays. C’est une immense fierté qu’ils puissent les faire rayonner en Corée du Sud, à l’autre bout du globe.

 

4) Quelles sont vos priorités pour les années à venir ?

Comme je l’ai dit, nous voulons être un véritable modèle à suivre tant sur le plan industriel qu’énergétique ou numérique. Pour y parvenir, nous investissons massivement notamment sur le développement de l’hydrogène vert. Nous sommes un territoire pionnier en Europe avec près de 80% des acteurs du secteur localisés en Auvergne-Rhône-Alpes. Nous avons par exemple accompagné le projet Symbio pour créer, dans la vallée de la chimie près de Lyon, ce qui sera bientôt la plus grande usine européenne de systèmes hydrogène pour véhicules. Dans le domaine de la microélectronique, nous sommes partenaires du CEA de Grenoble en soutenant leurs projets de recherche et de développement avec comme objectif de diffuser ces technologies innovantes auprès des entreprises de notre territoire. Nous pourrions enfin citer le Campus Région du Numérique que nous avons créé. Il nous permet de proposer des formations dans le domaine du digital et de façonner des compétences qui bénéficient ensuite à nos entreprises régionales. Autant d’actions qui répondent à une ambition : faire d’Auvergne-Rhône-Alpes, la grande région des ingénieurs, des scientifiques et de l’innovation.

 

5) Auriez-vous un message à adresser à la communauté franco-coréenne ?

Je veux leur dire qu’ils trouveront en Auvergne-Rhône-Alpes un territoire attractif, innovant et propice à l’émergence d’opportunités pour les acteurs économiques tant français que coréens.

Evénements

Webinaire Entreprendre en Corée. Vous avez un projet vers la Corée ? Rencontrez nos experts de la FKCCI en ligne et posez toutes vos questions relatives à l'entreprenariat en Corée !
Gratuit

Webinar  • …

En ligne

Entreprendre en Corée

Vous avez un projet vers la Corée ? Rencontrez nos experts de la FKCCI en ligne et posez toutes vos questions relatives à l'entreprenariat en Corée...

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin