Actualités  •  COVID-19

[COVID-19] Grande Interview : Park Won-Soon, Maire de Séoul

  • Pourriez-vous nous dire quelles ont été les mesures prises par la ville de Séoul pour lutter contre la crise du Coronavirus ?

Nous avons tiré les leçons de la crise du MERS qui nous a frappé 5 ans plus tôt, et avons compris que ‘Vitesse’ et ‘Transparence’ étaient les maîtres mots pour réagir efficacement face à une telle épidémie.

Séoul surveillait déjà de près l’évolution du Covid-19 et se tenait prête à réagir avant même que celui-ci n’arrive sur le sol coréen, de sorte qu’il a suffi de suivre étape par étape les mesures recommandées en amont par notre protocole d’intervention.

En parallèle, nous avons travaillé rapidement autour de 3 axes : détection des nouveaux cas, réalisation d’études épidémiologiques et auto-isolement. Cela nous a permis de garder sous contrôle les principaux foyers d’infection. Nous avons mobilisé pour ce faire un ensemble de projets innovants et tout le savoir-faire de pointe que la Ville avait développé au niveau des technologies intelligentes.

Nous avons ainsi réussi à préserver l’essentiel des fonctions urbaines malgré l’épidémie, sans avoir à imposer d’interdiction de déplacement, ni de quarantaine généralisée.

 
  • Appréciation rapide des déplacements des personnes contaminées, reposant sur l’utilisation des données télécom et de la géolocalisation des téléphones portables
  • Période d’auto-isolement de 14 jours même pour les personnes asymptomatiques, avec un suivi individuel par les services publics
  • Rôle crucial accordé aux centres de dépistage qui séparent le flux des contaminés potentiels des autres patients
  • Mise en place rapide de centres de dépistage Drive-through et Work-through permettant de se faire tester en une seule et unique fois
  • Minimisation des risques de transmission environnementale, notamment lors des rassemblements à grande échelle ou dans les établissements religieux
 

Quelques principes de la stratégie de Séoul contre Covid-19

 

  • La Corée s’est démarquée par la façon dont elle a capitalisé sur les technologies clefs de la 4e Révolution Industrielle. Comment la Ville de Séoul se positionne-t-elle ?

Séoul a été classée pour la 7e année consécutive au rang de première ville au monde en matière de « e-gouvernance ». Elle est aussi reconnue au nombre des villes intelligentes de premier plan. Nous avons ainsi pu tirer profit des capacités techniques dont nous disposions pour renforcer notre réponse à l’épidémie, en l’associant à un usage intelligent des données personnelles.

Le Covid-19 se caractérise par la facilité avec laquelle il se propage, car même les personnes asymptomatiques peuvent s’avérer contagieuses. Je crois sincèrement que l’auto-isolement est le premier des gestes à adopter.

Pour toute nouvelle personne contaminée, la Ville identifie l’ensemble des individus qui ont été en contact avec elle et pour comprendre le processus de contagion. Elle réalise une première enquête préliminaire basée sur le témoignage du patient, avant de poursuivre avec une investigation plus approfondie mobilisant un ensemble de données : GPS, bancaires, vidéosurveillance, opérateurs mobiles et données médicales.

Nous utilisons également les technologies intelligentes pour la gestion des patients touchés par le virus, que leur contamination soit confirmée ou potentielle. Les deux applications que nous avons développées pour l’auto-diagnostique et l’auto-isolement ont joué un rôle fondamental.

Notre gestion de l’information, enfin, a probablement été l’élément le plus décisif dans la réussite de notre stratégie. La métropole a veillé à diffuser l’intégralité des informations clefs par le biais des sites internet des différents arrondissements : déplacements des personnes contaminées, adresses des centres de dépistage, stocks de masques fournis par les services publics, etc. Toutes ces informations peuvent être consultées sur la plateforme « Digital Citizens’ Market Room », gérée par mes services.

 

  • Comment Séoul a-t-elle fait pour encourager l’engagement des citoyens et quel est leur sentiment ?

Un virus se moque du genre, de l’ethnicité ou de la classe sociale des personnes qu’il contamine. Les personnes des quatre coins du monde partagent aujourd’hui un même destin, peu importe d’où ils viennent. C’est pourquoi la Ville de Séoul martèle que nous sommes tous égaux face au Coronavirus.

Les Séoulites ont répondu par un sens des responsabilités, une solidarité et un engagement exemplaire, et par un profond respect pour la vie démocratique. C’est ainsi que nous sommes devenus tous ensemble le meilleur rempart contre la maladie.

Les mesures prises à l’initiative du gouvernement ne sont pas suffisantes. On dit chez nous qu’un seul pas réalisé par dix personne ensemble, est toujours plus important que dix pas réalisés par une personne seule. Je crois ainsi que ce sont les petits gestes quotidiens que nous faisons tous chacun de notre côté qui accéléreront notre retour à une vie normale.

 

  • Séoul a-t-elle collaboré avec les villes françaises dans ses efforts pour lutter contre le virus ?

Dans un entretien téléphonique avec Moon Jae-in, Emmanuel Macron a reconnu que les méthodes mises en place par la Corée avaient été indéniablement très efficaces, et qu’il espérait pouvoir apprendre de notre stratégie contre Covid-19.

Séoul et Paris entretiennent par ailleurs des liens d’amitié depuis 30 ans, J’accorde toute ma confiance et ma sympathie à la Maire de Paris, Mme Anne Hidalgo, avec laquelle je partage des positions communes sur un vaste ensemble de mesures urbaines, sur le changement climatique par exemple.

J’ai échangé à trois reprises avec Mme Anne Hidalgo un courrier sur la lutte contre le Coronavirus. Nous nous sommes également vus en vidéoconférence pour nous tenir au courant où en était l’épidémie dans nos villes respectives. Nous avons notamment réalisé une version française des affiches de notre campagne « En pause » destinée aux Séoulites installés dans la capitale française.

Séoul partage généreusement l’ensemble de son expérience et de ses savoir-faire : les dispositifs contre le Coronavirus, les mesures pour encourager l’engagement citoyen, jusqu’à nos affiches. Nous avons inauguré le 9 avril la plateforme en ligne « Cities against Covid-19 » pour partager avec le monde entier les informations quotidiennes que nous avons sur l’épidémie, déjà consultée par 5 millions de visiteurs.

Elle réunit en un même endroit tout ce que nos amis étrangers pourraient vouloir savoir sur les efforts réalisés par Séoul pour combattre le virus : la gestion de nos centres de dépistage, nos mesures de soutien économique, nos campagnes de relations publiques, nos directives pour les personnes arrivant de l’étranger, nos interlocuteurs pour la vente d’équipements médicaux, etc. Nous espérons que vous saurez tirer profit de cette fenêtre que nous ouvrons avec le reste du monde.

C’est paradoxalement grâce à cette pandémie qui nous touche tous, que nous réalisons que nous vivons ensemble sur une seule et même planète. Aussi efficace que soit sa réponse, Séoul ne pourra pas sortir de cette crise seule. Ce n’est qu’en collaborant à l’échelle mondiale que nous réussirons à surmonter cette épreuve.

Evénements

Aucun événement ne correspond à votre recherche

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin