Bilans d’évènement

Le Séminaire des Nouveaux Arrivants : tout ce qu’il faut savoir sur son arrivée en Corée

Le Séminaire des Nouveaux Arrivants : tout ce qu’il faut savoir sur son arrivée en Corée Chambre de Commerce

Quelles sont les informations essentielles à connaître pour les Françaises et Français nouvellement arrivés au Pays du Matin calme ? Nos nombreux experts et vétérans de la Corée ont répondu à cette question lors du Séminaire des Nouveaux Arrivants le 24 octobre dernier à Séoul. Culture, économie, commerce, droit, environnement du travail, vie pratique : le kit de survie en Corée est à portée de main !

Des fondamentaux culturels…

Tout nouvel arrivant se doit de comprendre la culture locale pour réussir au sein de son nouveau pays d’accueil. Grâce aux conseils avisés de David-Pierre Jalicon, le premier architecte français à avoir fondé son entreprise d’architecture en Corée, les participants ont pu comprendre les fondements culturels et philosophiques sur lesquels sont encore basées de nombreuses pratiques contemporaines. Entre géomancie & Feng shui, taoïsme, confucianisme et shamanisme, l’entrelacement complexe de ces systèmes de pensée ne se retrouvent pas que dans les monuments historiques et anciens rites mais imprègnent également la vie des Coréens au XXIe siècle de façon subtile.

Pour les nouveaux arrivants français, la Corée est aussi un pays accueillant bien que peu habitué à l’étranger. Ida Daussy, expatriée depuis 27 ans en Corée, figure médiatique, entrepreneuse, professeure, a présenté l’image de la France en Corée. Partant d’un postulat simple, « La France a une très bonne image en Corée », elle retrace l’historique des relations politiques, économiques et sociales franco-coréennes, tout en soulevant les problématiques actuelles telles que la crise de l’apprentissage du français. D’un point de vue culturel, l’image de la France en Corée existe principalement au travers de la gastronomie, du cinéma et de la chanson française : « le pays (La France) est en lui seul un symbole de luxe, de savoir-vivre et de romantisme ».

… Et économiques…

Sur le plan économique, Michel Drobniak, Conseiller économique de l’Ambassade de France en Corée, a donné plusieurs clefs de compréhension sur les sujets macroéconomiques essentiels de la Corée : structure du marché dominé par les Chaebols, l’industrie et les exportations, appétence technologique forte, fondamentaux stables avec 400 Mds de réserves de change et endettement public maîtrisé, …. L’économie coréenne en profonde mutation et ralentissement, menacée par la déflation pour la première fois depuis août, est amenée à se poser la question du changement de son modèle de croissance et fait face à la remise en cause de ses secteurs traditionnellement porteurs (automobile, semiconducteurs, …). L’administration Moon Jae-In change également la donne en mettant en œuvre une politique de gauche résolue qui transforme le marché du travail et le paysage fiscal.

… Au cadre législatif & professionnel…

Françoise Lewalle, du cabinet Kim & Chang a présenté brièvement les grandes lignes de la législation coréenne applicable au cadre professionnel autour de deux axes : d’une part une introduction des institutions du droit coréen, puis le cadre légal du travail en Corée. Parmi les grands thèmes, on retrouve la fiscalité, le droit de grève, le temps de travail, le harcèlement, la responsabilité de l’employeur, ou encore la protection des données personnelles. Sur la question de la compliance, la récente augmentation des « dawn raids », les contrôles inopinés effectués par les autorités de concurrence au sein des entreprises peuvent en effet inquiéter les managers récemment arrivés en Corée.

Du côté de l’environnement du travail, Philippe Tirault, expert en ressources humaines à la tête de la branche coréenne de DHR International, a mené la discussion sur les enjeux récurrents de la collaboration entre managers étrangers et équipes coréennes. Après une introduction culturelle sur l’organisation hiérarchique des entreprises coréennes, les participants ont pu partager leurs expériences du management analysées par M. Tirault.  

Aux conseils pratiques…

De nombreuses agences et institutions sont prêtes à assister les expatriés nouvellement venus. Parmi elles, le Seoul Global Center représenté par Paul Lalou ou encore l’association Séoul Accueil représentée par Virginie Gry prodiguent des services et conseils précieux. Ayant pour mission l’intégration des familles francophones à Séoul, l’association à but non lucratif, bénévole, apolitique et non confessionnelle rassemble plus de 150 familles francophones autour d’évènements festifs, sportifs ou culturels. Séoul Accueil constitue aussi une bonne source d’informations pratiques et culturelles sur la vie à Séoul, notamment grâce à son magazine « le Petit Echotier ».

Pour celles et ceux en soif d’aventure, plusieurs agences de tourisme proposent une découverte approfondie du pays. Mélusine Blanchet, représentante de l’agence Cap Corée, a plongé son auditoire, à travers une présentation immersive, dans les plus beaux endroits du pays. De nombreuses villes souvent méconnues des touristes bien que très riches culturellement sont souvent écartées des destinations classiques. La ville de Seoul et ses nombreux sites touristiques recèlent aussi des richesses insoupçonnées !

Enfin, Clara Yun Jeong CHOI, de la banque Shinhan, a soulevé les problèmes bancaires personnels ou professionnels couramment rencontrés par les étrangers à leur arrivée en Corée : virements internationaux, emprunts bancaires et versement de salaires, sans oublier bien sûr les services incontournables tels que le « Mobile Banking ».

Retrouvez le programme complet de l'événement ici

Articles sur le même thème

Aucune actualité disponible.

Evénements sur le même thème

Aucun événement ne correspond à votre recherche

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin