Evènements

Ouverture de l'exposition SOMME DES PARTIES : RÉCUPÉRATION ET UNITÉ

Ouverture de l'exposition SOMME DES PARTIES : RÉCUPÉRATION ET UNITÉ

Dans le cadre du programme culturel de Sisley, et en partenariat avec la Chambre de Commerce & d’Industrie Corée France (CCICF), l’association la Fontaine des Artistes (FDA) et la Gallery M9 (Corée), le Trois Cinq Friedland accueille huit artistes coréens d’exception à Paris.

Autour des œuvres de Sung-Pil CHAE, KIM Gijoo, Nam-Pyo KIM, DuckYong KIM, Si-Hyun KIM, Jeong-Min SUH, Young-Hwan CHUNG et HaiYun JUNG, l’exposition “Somme des Parties : Récupération et Unité” met à l’honneur un corpus de vingt-six œuvres de ces mêmes artistes coréens reconnus pour leurs techniques ainsi que leurs façons originales d’utiliser la matière et les éléments fondamentaux de la nature. Daphné Kim en est la curatrice.

Employant des morceaux de bois brûlé, des fragments de nacre ou même des papyrus usagés, ces “morceaux” de nature, de prime abord insignifiants, se combinent par la main de l’artiste pour former une “somme des Parties”, un tout créatif et signifiant.

Le point commun de ces artistes est alors de pousser l’art au rang de langage commun, ayant le pouvoir de mener à une forme d’harmonie et de paix par le dialogue entre les esprits, les sociétés et les nations.

 

Sung-Pil CHAE @sungpil_chae

Artiste sud-coréen vivant à Paris, Sung-Pil CHAE (1972) mêle la philosophie et les traditions orientales en n’utilisant dans ses œuvres que des matériaux naturels tels que la terre, l’encre de Chine et les pigments. Il est l’un des artistes coréens les plus connus et respectés.

 

Hai-Yun JUNG @badahaiyun

Utilisant des matériaux traditionnels coréens tels que l’aquarelle orientale et le papier de mûrier, le peintre Hai-Yun JUNG (1972) élabore des micros-univers harmonieux, conçus à partir de collections de souvenirs et dans lesquels les relations entre les hommes sont au cœur du sujet.

 

KIM Gijoo @kgijoo

Né en Corée du Sud, KIM Gijoo (1983) peint des paysages dans lesquels deux univers se rencontrent. Verticalité et horizontalité fusionnent pour créer une dimension nouvelle par les biais du travail de découpage, d’installation et de coloration. Ses œuvres questionnent l’intervention de l’homme sur son environnement naturel. Chez Sisley, l’artiste expose une série d’œuvres composées d’acrylique et de petits cubes de bois qui appellent au toucher.

 

Nam Pyo KIM @nampyok

Sud-coréen, Nam Pyo KIM (1970) s’inspire de la peinture traditionnelle à l’encre coréenne pour créer des œuvres dites “instantanées”, résolument méditatives. Si ses œuvres les plus connues représentent des natures mortes fantastiques, les œuvres exposées chez Sisley révèlent une autre partie de son travail, moins connue, dressant des paysages marins à base d’huile et de graphite.

 

Si-Hyun KIM @art_shkim

Si-Hyun KIM (1971) peint des “bojagi”,  un tissu traditionnel coréen destiné à emballer divers objets,  le plus souvent précieux et personnels tels que des cadeaux pour des mariages et/ou des cérémonies religieuses. Cette artiste s’approprie ce moyen d’empaquetage en les connectant à des souvenirs d’enfance. Les tissus qu’elle reprend dans ses peintures rendent hommage à la beauté coréenne tout en transmettant un “précieux message”, titre de ses œuvres exposées chez Sisley.

 

Young-Hwan CHUNG @artist_chungyounghwan

Young-Hwan CHUNG (1970) peint principalement des paysages bleus qu’il passe sous un filtre, quasi-monotone, censé révélé la faille entre réalité et création. Ces paysages, qui existent et n’existent pas à la fois, sont évocateurs d’utopies qui poussent le spectateur à la guérison par la contemplation de cette nature inventée.

 

Duck-Yong KIM @duckyongkim_art

Duck-Yong KIM (1961) est attaché aux matériaux traditionnels coréens qui résonnent avec son héritage. Chez Sisley, l’artiste expose un ensemble d’œuvres créées à partir de bois et de nacre, et à travers lesquelles il engage un travail de réflexion sur l’espace et l’eau rendu possible par une mise en abîme de ces mêmes médiums.

 

Jeong-Min SUH @ss.zoozoo

Né à Séoul, Jeong-Min SUH (1962) construit chacune de ses œuvre en accumulant des morceaux de papier de mûrier qu’il enroule sur eux-mêmes, (formant un tube) ou qu’il superpose. Ressemblant à des troncs miniatures, ces structures vont de paire avec une approche innovante de l’art traditionnel du pliage, combinée à une esthétique plus moderne et géométrique. Quatre œuvres monumentales (d’environ deux mètres de hauteur) exposées chez Sisley invitent à la contemplation et à l’apaisement.

 

Informations :

 

Dates : Exposition du 8 au 27 juin 2023

Vernissage : Vernissage le mercredi 7 juin 2023 de 18h30 à 21h 

Adresse : Sisley 3, avenue de Friedland 75008 Paris

 

 

Evénements

Viva Technology 2024

Foire & Salon

Paris Expo Porte de Versailles Hall 1  •  Paris

Viva Technology 2024

FKCCI is thrilled to announce that it will be the first French Chamber of Commerce to exhibit at VivaTech 2024, Europe's largest Startup Event!

Forums

KCCI  •  Seoul

Forum Emploi 2024

Découvrez les opportunités de carrière et les avantages que procure la langue française lors du Forum Emploi FKCCI 2024 !

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin